Andrew Liveris, le CEO de DowDuPont, démissionne

Andrew Liveris, le CEO de DowDupont jete l’éponge et après 14 ans quitte la direction du géant américain de la chimie. Liveris quitte après des années de pressions de la part de l’actionnaire Third Point, un edge fund qui l’avait défini comme le pire CEO depuis toujours. En effet Liveris a résisté aux pressions et il s’en va maintenant de son plein gré après avoir défini la stratégie du groupe qui s’est formé de la fusion entre DuPont et Dow. Jim Fitterling, actuellement ò la direction de la division plastic et depuis 34 ans en Dow deviendra le nouveau CEO du groupe. Pendant l’époque Liveris, le groupe Dow a changé profondément surtout à travers de cessions et des acquisitions. Très importante a été la cession de la division Chlorine qui représentait une division historique du groupe et l’acquisition pour $15bn de la concurrente Rohm & Haas (2008), qui a été conduite à l’aube de la crise financière et qui pour cela avait mis en danger la stabilité financière du groupe qui s’était trouvé obligé à réduire les dividendes. En effet le mérite que tout le monde reconnait à Liveris est d’avoir transformé Dow d’un groupe chimique actif dans le secteur de la chimie de base (de grandes volumes avec de marges restreintes) en un géant des spécialités chimiques avec un EBITDA (2017) de l’ordre de 13%.

(Source ChemWeek)