Angelini et Stada se battent pour Upsa de Bristol-Myers Squibb (1 Md €)

Le quotidien économique allemand Handelsblatt a annoncé hier que le producteur de génériques basé en Allemagne, Stada, avait été retenu pour faire une offre finale sur le français Upsa, propriété de la multinationale américaine Bristol-Myers Squibb. Outre Stada, Angelini, société basée en Italie, et CVI Capital Partners et PAI Partners, dans le secteur des actions privées, auraient été retenus sur la liste. Les quatre entreprises auront une date limite de fin novembre pour soumettre leurs propositions finales à BMS.

Upsa emploie environ 1 500 personnes et a généré un chiffre d’affaires de 425 millions d’euros l’an dernier avec un EBITDA de 100 millions d’euros. Elle pourrait être vendue à un milliard d’euros (10 x l’EBITDA), estiment les analystes.

(Source: Handelsblatt)