BASF annonce un investissement de 10 milliards en Chine

Le groupe chimique allemand BASF a annoncé son intention de construire un nouveau établissement chimique totalement intégré (verbund) en Chine qui devrait entrer en fonction d’ici 2026 et qui va coûter environ €10bn. Le siège où construire le nouveau établissement n’a pas encore été décidé même s’il y a des signes qui indiquent la ville sur la côte Zhanjiang comme un siège probable étant donné qu’elle a un accès facile aux pipelines et aux  raffineries. Une fois que l’établissement sera inauguré, il deviendrait le troisième établissement plus important de BASF après Ludwigshafen et Anvers et il serait le deuxième Verbund en Chine après celui de Nanjing opéré avec le partenaire Sinopec. Cette annonce confirme l’importance de la Chine dans le marché global de la chimie avec plus de 40% de la capacité globale concentrée juste en Chine et là où BASF en 2017 a généré €2.2bn, c’est-à-dire le double du chiffre d’affaires généré en 2016. Le titre (Francfort) a gagné plus que 2% après l’annonce.

(Source FAZ)