Bristol-Myers Squibb n’accélère pas sur Opdivo et le titre perd >11%

Dans une déclaration aux investisseurs le groupe pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a affirmé de ne pas vouloir demander à la FDA aucune procédure accélérée (Fast Track) pour la thérapie combinée Opdivo et Yervoy pour le traitement (first line) du cancer du poumon. BMS avait déjà surpris les investisseurs lorsque en octobre dernier avait été communiqué que Opdivo avait échoué un importante trial clinique et cela a fait perdre 26% en capitalisation de marché. Toute de suite après l’annonce de vendredi dernier, le titre BMS a perdu plus de11%, tandis que la concurrente directe MSD en a profité et le titre a gagné plus de 4%. Le cas d’AstraZeneca est différent, en fait le groupe de Pascal Soriot est en train expérimenter, dans un important trial de Phase-3 un cocktail qui est très similaire à celui de BMS et pour cela le titre a été partiellement abandonné par les investisseurs et il a perdu 3.4%. (Source BMS)