De bons résultats cliniques (cancer de l’ovaire) pour Lynparza de AstraZeneca

Le département de PR de AstraZeneca ne s’arrête même pas dimanche et en fait aujourd’hui dans l’après-midi a émis un communiqué de presse dans lequel il informe que l’anti-tumoral Lynparza (inhibiteur PARP) s’est révélé efficace sur les femmes ayant un cancer de l’ovaire qui vient d’être  diagnostiqué. En particulier les scientifiques du groupe britannique ont présenté au congrès de la European Society for Medical Oncology, qui est en train de se dérouler à Munich, les données du trial clinique Solo-1 conduit sur des femmes ayant un cancer de l’ovaire avec une mutation de BRCA. Le trial clinique a mis en évidence que Lynparza bloque la progression du cancer dans 60% des cas (placébo seulement 27%). Selon les analystes si Lynparza sera approuvé en tant que traitement de première ligne contribuerait avec seulement $500m au chiffre d’affaires du groupe et cela parce la mutation génétique du cancer sur lequel a été testé est plutôt rare. Lynparza, qui est développé en coopération avec Merck & Co, est en tout cas déjà approuvé pour d’autres indications et on estime qu’il arrivera à générer $4bn pa d’ici 2023. Il est important en outre de rappeler que Lynparza il y a quelque mois a obtenu la désignation de “orphan drug” pour le traitement du cancer du pancréas.

(Source AstraZeneca)