De nouveaux développements de la technologie de dessalement de l’eau par membranes

Une équipe de chercheurs de la Zhejiang University de Hangzhou en Chine a rapporté dans la prestigieuse revue Science la synthèse de nouvelles nanomembranes par le dessalement de l’eau. Les nouvelles membranes ont une structure de Turing qui permet une meilleure séparation des gros ions et elles sont obtenues par la polymérisation interphase de pipérazine –soluble dans l’eau – avec le chlorure de trimesoyle (TMC) -soluble en phase huileuse-. En particulier la membrane est obtenue dans l’interphase entre la phase huileuse avec le TMC et la phase aqueuse contenant la pipérazine, et le feuille de polyamide qui s’obtient a une surface avec une superficie plus efficace et une meilleure capacité de filtration.
(Source Science)