De résultats au-delà des attentes pour GSK (2016)

La britannique GlaxoSmithKline a présenté à la communauté financière les résultats relatifs à l’année 2016 et ce sont de résultats meilleurs des attentes des analystes du secteur. En effet cela a été la dernière fois pour le CEO sortant Andrew Witty, qui à la fin de mars laissera la direction du groupe à Emma Walmsley, l’un des très rares CEO femme dans le panorama du big pharma. Les ventes ont atteint GBP27.9bn en 2016, un chiffre qui correspond à une amélioration de 17% (monnaie constante) par rapport à l’année précédente. Le “core operating profit” a augmenté de 36% à GBP7.7bn et l’EPS a été de 102.4p (+35% monnaie constante). Une autre donnée très positive est aussi la donnée relative aux nouveaux produits pour les secteurs clé comme le VIH, le secteur respiratoire et celui de vaccins (méningite), qui ont doublé le volume des ventes à GBP4.5bn. Le secteur thérapeutique respiratoire continue à être la clé pour GSK, surtout grâce à Advair, le blockbuster qui toutefois continue à perdre de participations de marché à cause de la concurrence des produits génériques. Un produit qui a impressionné est le nouveau produit Relvar (Breo aux Etats-Unis), qui continue à grandir (GBP620m) et qui a partiellement compensé la perte de chiffre d’affaires due à Advair. (Source GSK)