De résultats en ligne avec les attentes pour la biotech Idorsia

La biotech suisse Idorsia qui est née il y a seulement une année, après l’acquisition de la part de JnJ de Actelion ($30bn), une acquisition qui a fourni le capital au fondateur Jean-Paul Clozel pour fonder la nouvelle entreprise, aujourd’hui a présenté les résultats relatifs au Q2 2018. Les données semblent en ligne avec les attentes et en fait le management n’a changé les prévisions pour l’année en cours. L’entreprise continue à générer de pertes (-CHF155m) parce que elle n’a pas encore de médicaments sur le marché, mais elle a bien trois thérapies en phase expérimentale clinique Phase-III, ce qui signifie qu’elle pourrait commencer à facturer déjà dans 1-2 ans. Idorsia en tout cas est dotée d’une consistante quantité de cash, en fait elle a rapporté d’avoir dans ses caisses presque un milliard de francs suisses. Le candidat de Idorsia peut-être le plus intéressant est la nouvelle thérapie pour l’insomnie qui pourrait arriver à générer $4-5bn. Le titre Idorsia (Zurich) a gagné plus que 30% de l’entrée en bourse qui a eu lieu le 1 juillet 2017 et malgré que la croissance se soit arrêtée dans la dernière période, le CEO Jean-Paul Clozet n’a pas l’intention de commencer une nouvelle collecte de fonds.

(Source CNBC)