Excellent résultat de quart d’année chez AbbVie, pourtant le marché reste sceptique envers le portefeuille

AbbVie, basé aux Etats-Unis, a annoncé vendredi de nouveaux résultats positifs à la communauté financière. Les ventes du groupe ont augmenté de 18,5% et l’EBIT de 31%, pour atteindre 2,7 milliards de dollars. Les ventes d’Humira, le médicament le plus vendu au monde, ne cessent d’augmenter. En effet, les revenus ont augmenté de 9,5% au troisième trimestre, malgré l’expiration du brevet du traitement, ce qui s’est avéré profitable aux concurrents Amgen, Sandoz, Mylan et Samsung Bioepis, qui avaient lancé 2 semaines à l’avance leurs copies génériques d’Humira en Europe à un prix inférieur de 10 à 80% à celui-ci. Les investisseurs sont inquiets du fait que Humira représente toujours 60% des ventes du groupe AbbVie. En effet, les actions ont perdu 20% de leur valeur par rapport au début de l’année, car ils estiment que la société n’a pas d’alternative à Humira. Cependant, la direction tente de convaincre le marché que le portefeuille d’AbbVie comprend une multitude de blockbusters potentiels, susceptibles de différencier le portefeuille. Le plus important d’entre eux serait le médicament anticancéreux Imbruvica, dont les ventes ont augmenté de 44%.

 

(Source: AbbVie)