Gilead prête à tenter de reprendre Galapagos

Le quotidien économique et financier néerlandais Het Financieele Dagblad a revu aujourd’hui le communiqué de presse de la société de biotechnologie belgo-néerlandaise Galapagos pour annoncer que la participation de Van Herk Investments dans la société avait diminué à 9,91% en raison de la dilution. En conséquence directe, la société est désormais vulnérable au rachat de Gilead, qui détient déjà 13% des actions du groupe.

En effet, conformément à la loi belge, les actionnaires doivent posséder plus de 10% des actions pour s’opposer à une tentative de prise de contrôle. Maintenant que le seul actionnaire détenant plus de 10% des actions de Galapagos est la même biotech californienne, elle peut commencer un programme d’acquisition à tout moment. Les actions des Galapagos ont augmenté de plus de 5% (Amsterdam) après l’annonce, tandis que celles de Gilead ont progressé de 3% (NASDAQ).

(Source: Het Financieele Dagblad)