GSK annonce la cession des thérapies pour les maladies rares à Orchard Therapeutics

GlaxoSmithKline a cédé son portefeuille de thérapies pour le traitement de maladies rares à Orchard Therapeutics en échange de 20% des actions de la biotech anglo-américaine et de roylties sur les profits générés par Orchard avec les thérapies de GSK. Le geste de GSK permet à l’entreprise britannique de se focaliser dans la recherche de solutions thérapeutiques dans les secteurs de base comme le secteur respiratoire, le VIH et les maladies infectieuses et au même temps d’externaliser la recherche dans un secteur difficile comme celui des maladies rares. La cession du portefeuille de thérapies pour les maladies rares avait été déjà anticipée en juillet, lorsque le CEO Emma Walmsley avait illustré les nouvelles priorités du groupe. Le portefeuille cédé à Orchard inclut la thérapie Strimvelis, qui a été développée pour la maladie “bubble boy”, qui est une pathologie très rare et qui rend l’organisme très sensible aux infections en obligeant le patient à vivre isolé du monde. Strimvelis est l’une des thérapies les coûteuses présentes sur le marché, en fait le prix est de €549000, qui toutefois est justifié par l’énorme travail qui doit être fait sur les cellules souches du patient pour obtenir Strimvelis. Orchard a été fondée en 2016 et elle a déjà collecté de financements pour $110m.

(Source GSK)