Incyte perd 6 milliards de capitalisation après les résultats décevants de Phase-III avec epacadostat

Le titre Incyte (Nasdaq) a perdu plus que 21% de sa valeur à l’ouverture des marchés en brûlant ainsi plus que 6 milliards de capitalisation. La cause de la chute des actions Incyte est due aux résultats négatifs présentés avant l’ouverture de Wall Street par le  management du groupe et relatifs au trial clinique de Phase-III ECHO-301/KEYNOTE-252 conduit sur de patients ayant le mélanome métastatique et traités avec la thérapie expérimentale epacadostat (un inhibiteur IDO) en combinaison avec Keytruda (PD1-antagoniste) de Merck & Co.

Les résultats montrent que la combinaison des deux médicaments n’est pas meilleure de la seule Keytruda en termes d’espérance de vie des patients. Ce résultat est de fait une défaite aussi pour les chercheurs qui soutenaient la théorie selon laquelle combiner plusieurs thérapies améliore les possibilités de guérison. Il est important de rappeler que les médicaments immunothérapeutiques PD1-antagonistes comme Keytruda et Opdivo de BMS sont efficaces seulement dans 20-30% des cas, tandis que le restant des patients ne semble pas réagir à ce type de médicaments et les chercheurs des deux entreprises espéraient d’augmenter cette valeur en combinant les deux thérapies.

(Source Incyte)