Intercept n’est plus la seule protagoniste du secteur NASH E PCB, CymaBay propose une nouvelle solution thérapeutique

La biotech californienne CymaBay hier a émis un communiqué dans lequel a rapporté certains résultats intermédiaires relatifs au trial clinique de Phase-II conduit sur de patients ayant la cholangite biliaire primitive (CBP) traités pour 26 semaines avec la thérapie expérimentale seladelpar. Les résultats ont montré que seladelpar est efficace dans la réduction des effets de la maladie sans avoir des effets secondaires sur le foie du patient et cela a poussé le management de l’entreprise à commencer un trial clinique de Phase-III d’ici Q3 2018. Le titre CymaBay (Nasdaq) a immédiatement gagné plus que 11% en apportant la capitalisation à $786m. Les résultats positifs rapportés par CymaBay ont toutefois causé la chute de 6% du titre de la biotech de New York Intercept Pharmaceuticals, qui a développé Ocaliva (acide obéticholique) qui vise à dominer le marché multimilliardaire des thérapies pour le traitement de la NASH et de la CBP et qui dans sa première année de commercialisation a déjà gagné $127m.

(Source CymyBay)