Johnson and Johnson paye les conséquences du renforcement du dollar (Q4 2016)

Le plus grand groupe pharmaceutique au monde, l’américaine Johnson & Johnson, a présenté hier les résultats relatifs au Q42016 et aussi les prévisions pour l’année en cours. Comme l’a déjà fait sa concurrente directe Pfizer, JnJ aussi a prévenu les investisseurs que le dollar fort a eu un effet négatif sur les résultats de 2016 et aura un impact autant négatif sur 2017. Les résultats de Q42016 se sont révélés en ligne avec les attentes des analystes, en fait l’EPS a été de $1.58 avec un volume de ventes de $18.1bn, tandis que les prévisions étaient de $1.56 et $18.3bn. Le forecast pour l’année en cours a été corrigé avec un EPS entre $6.93 et $7.08 et un chiffre d’affaires sera entre $74.1bn et $74.8bn; tandis que les analystes avaient prévu $7.12 et $75bn. Le titre a fermé la journée (Wall Street) à -1.83% tandis que le secteur Healthcare a perdu seulement 0.45%. (Source JnJ)