La chute du titre Dermira après la publication des résultats sur la nouvelle thérapie contre l’acné

Le titre de la californienne Dermira (Nasdaq) hier a perdu 64% après la publication des résultats des deux trials  cliniques de Phase-III Clareos-1 et Clareos-2. Les deux trials ont été conduits sur de patients ayant l’acné vulgaris et traités avec la thérapie expérimentale olumacostat glasaretil, qui toutefois a montré de ne pas atteindre les endpoints fixés. Le marché des produits pour le traitement de l’acné est en train de grandir rapidement et l’année dernière a atteint le niveau  de $3.3bn pa, bizarrement toutefois les solutions thérapeutiques disponibles sont très peu et concernent les produits développés désormais il y a de dizaines d’années. Avec olumacostat glasaretil Dermira avait trouvé une nouvelle approche thérapeutique qui visait à réduire l’effet de la peau grasse et cette nouvelle approche avait attiré l’intérêt des investisseurs qui ont apporté la capitalisation de l’entreprise à $360m.  Le secteur des nouvelles thérapies pour l’acné voit beaucoup d’entreprises actives, parmi lesquelles il vaut la peine de rapporter: Allergan, Novan, Melinta et Valeant.

(Source Marketwatch)