La fusion de $112bn entre Sinochem et ChemChina est escluse

Sinochem a nié, par la voix de son CEO, de plans de fusion avec sa concurrente ChemChina, mettant ainsi fin aux rumeurs qui parlaient de négociations en cours entre les dirigeants des deux groupes chinois à participation publique. Une éventuelle fusion probablement aurait mis en danger l’acquisition de Syngenta de la part de ChemChina ($44bn). En fait l’acquisition vient de gagner l’approbation de la part de la Committee on Foreign Investment (CFIUS) et un changement de la structure de la société aurait impliqué un nouveau tour d’approbation du deal. En Chine un considérable nombre de mergers de groupes étatiques est en train d’être enregistré. Par exemple Cofco a absorbé Chinatex et China National Cotton Reserves Corp. a fusionné avec China Grain Reserves Corp. (Sinograin) en créant ainsi un groupe de $213bn. (Source FT)