La technologie de MiMedx basée sur les liquides amniotiques ne convainc pas

C’est un moment difficile pour MiMedx (Marietta Georgia), une entreprise qui produit et commercialise de produits obtenus par de liquides et de tissus amniotiques. Dans les derniers jours MiMexdx a perdu plus que 15% de capitalisation après que United Healthcare, l’une des assurces maladie les plus importantes aux USA, a déclaré qu’elle ne remboursera pas les produits de MiMedx et de toutes les autres entreprises qui travaillent avec les produits dérivés du liquide amniotique parce qu’il n’y a pas suffisantes preuves cliniques sur l’efficacité de la technologie. Les produits de MiMedx sont de bandes, de membranes, de pansements et de liquides injectables qui provoquent de problèmes comme la dysfonction érectile, ostéoarthrite et calvitie. Les doutes sur la réelle efficacité de la technologie proposée par MiMedx circulent déjà depuis longtemps et en fait le titre (NasdaqCM) a perdu plus que 70 % depuis le début de l’année. Le modèle de business développé par l’entreprise de Marietta est plutôt simple, MidMedx prélève des hôpitaux de tissus amniotiques (placenta) qui sont plutôt économiques et les intègre en de membranes à appliquer sur de blessures ou bien les sèche et les moudre jusqu’à obtenir une poudre fine pour en faire des solutions à injecter par voie sous-cutanée.

(Source WSJ)