La thérapie expérimentale Rova-T de AbbVie déçoit et l’entreprise perd $25 milliards de capitalisation

Le titre AbbVie (Wall Street) aujourd’hui a perdu plus que 15%, c’est-à-dire plus que $25bn de capitalisation après que  le management du groupe de Chicago a communiqué de ne pas vouloir demander à la FDA d’accélérer la procédure d’approbation pour la thérapie expérimentale Rova-T. La décision est arrivée après l’évaluation des résultats cliniques sur les patients ayant le cancer à petites cellules. Rova-T a été ajouté au portefeuille de AbbVie avec l’acquisition de la start-up biotech Stemcentrx payée $5.8bn en avril 2016. AbbVIe mettait beaucoup d’espoirs en Rova-T, que dans les plans de l’entreprise aurait dû diminuer la dépendance de AbbVie du blockbuster Humira qui génère encore 2/3 du chiffre d’affaires du groupe. AbbVie a communiqué qu’elle continuera en tout cas son étude de Phase-III avec Rova-T.

(Source FT)