Le CFO de Teva décrit le programme de rationalisation des activités du groupe

Le CFO de Teva Pharmaceuticals Michael McClellan s’est présenté aux investisseurs à l’annuelle rencontre organisée par Cowen & Co. à Boston. En cette occasion McClellan a informé que son groupe envisage interrompre son plan NTE lancé par le précédent CEO Jeremy Levin et que le groupe est engagé dans  une importante rationalisation des activités R&D.  McClellan en outre a dit que l’entreprise pourrait lancer le générique de son blockbuster Copaxone, pour contraster les activités de Mylan. Il semble en outre qu’il a à nouveau un focus pour Austedo (Dyskinésie Tardive) et en fait une partie de la sales force active pour Copaxone a été déplacée pour promouvoir ce médicament. Il y a deux jour Teva avait annoncé la annulation de l’accord de licence signé en 2015 avec Heptares et grâce auquel Teva avait les droits de développement du peptide CGRP antagoniste développé par Heptares pour le traitement de certaines migraines.  Teva  en outre vient d’émettre de bond pour $4.5bn destinés à financier l’endettement que à la fin de 2017 avait atteint $32.5bn. Le titre Teva a perdu plus que 3% après les déclarations du CFO.