Le marché des médicaments immunothérapeutiques

Le Financial Times aujourd’hui a publié une review très brève dédiée au marché des médicaments immunothérapeutiques. Le secteur des médicaments immunothérapeutiques pour le moment est dominé par Merck & Co et Bristol-Myers Squibb et par ses blockbuster Keytruda et Opdivo, mais ces derniers ressentent déjà la concurrence de Roche, Pfizer et AstraZeneca qui ont déjà des intenses programmes de développement d’immunothéraputiques. Selon EvaluatePharma le volume de ventes pour les médicaments anti-PDL1, comme Opdivo, a été en 2017 de $10bn et atteindra $30bn d’ici 2022 et touchera $45bn en 2028. Dans le même laps de temps le chiffre d’affaires pour les thérapies dénommées inhibiteurs CDK4 e CDK6 (comme Ibrance de Pfizer) passera de $4bn $10bn. Meme les investissements faits par les grands groupes pharmaceutiques dans le secteur immunothérapeutique sont sans précédent, en fait le nombre de trials cliniques en cours pour les premiers trois immunothérapeutiques (Keytruda, Opdivo et Imfinzi) est passé d’un peu moins de 200 en 2015 à plus que 600. En outre il y a des nouvelles approches dans le secteur immunothérapeutique et certaines de ces approches seront présentées au prochain congrès de l’American Association for Cancer Research qui aura lieu à Chicago et où des groupes comme AstraZeneca présenteront de dizaines de nouvelles.

(Source FT)