Le PDG de Galapagos affirme qu’une vente à Gilead est probable à 50%

Le quotidien De Telegraaf a publié samedi une déclaration d’Onno van De Stolpe, PDG de la société de biotechnologie basée en Belgique, Galapagos, selon laquelle le groupe aurait 50% de chances d’être acquis par un concurrent dans les 10 prochaines années.

Le chef de la direction considère que Gilead, basé en Californie, qui fait déjà partie des actionnaires minoritaires, est l’acheteur le plus probable de Galapagos. De plus, le dirigeant néerlandais estime que sa société, actuellement évaluée à 5 milliards d’euros, atteindra bientôt une capitalisation comparable à celle de Philips, soit 30 milliards d’euros. Le succès de Galapagos dépendra presque entièrement de son médicament expérimental filgotinib pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, qui devrait être mis sur le marché en 2020.

 

(Source: De Telegraaf)