Les cinq causes du décevant quatrième trimestre de Bayer

Le quotidien économique-financier Handelsblatt a publié un long article dans lequel est analysée le quatrième trimestre présenté dans les derniers jours par le groupe Bayer et sont individuées 5 causes derrière aux performances décevantes du groupe de Leverkusen.

  1. Un processus d’approbation de l’acquisition de Monsanto plus lent de ce qui était prévu. Les autorités antitrust ont été particulièrement lentes et méticuleuses, malgré que Bayer ait cédé des assets pour €5.9bn à BASF pour accélérer le processus.
  2. Bayer dans le Q4 2017 a dépensé €135m en de procès entamés pour 22000 réclamations pour certains de ses médicaments. En outre Bayer a interrompu la production de Adalat (hypertension) pour de problèmes de qualité.
  3. La division Consumer Health a perdu l1.7% du chiffre d’affaires en 2017 (€5.9bn) vs 2016 et cela surtout pour l’affaiblissement du marché américain qui a déterminé les faibles performances du blockbuster Coppertone (crème solaire) et des produits du marque Dr. Scholl, acquis en 2014 par Merck.
  4. La fusion ralentie avec Monsanto et la difficile situation économique en Amérique du Sud ont eu un effet négatif sur la division Crop Science, qui a perdu 2.2% en chiffre d’affaires vs 2016
  5. L’acquisition de €51bn de Monsanto a obligé le management de Bayer à des mesures extraordinaires destinées à couvrir l’endettement du groupe et à garder le rating des bonds. Les exercices d’ingénierie financière auxquels devront se soumettre les managers du groupe dans l’avenir proche ne faciliteront pas la stratégie de croissance de Bayer.

(Source Handelsblatt)