Les investissements milliardaires dans le secteur biotech des frères Thomas et Andreas Strüngmann

Le Frankfurter Allgemeiner Zeitung a dédié un long article aux investissements faits dans le secteur biotech par les frères Andreas et Thomas Strüngmann. Les deux ont été les fondateurs du groupe pharmaceutique Hexal, qui en 2005 a été cédé à Novartis pour $7.5bn (avec Eon Labs). Le capital gagné avec la cession a été partiellement investi avec succès dans des entreprises biotech allemandes qui ont comme point central la recherche. Un exemple est Aicuris, une spin off de Bayer ayant son siège à Wuppertal, qui développe de nouvelles thérapies pour les infections bactériennes et dont les frères Strügmann sont des investisseurs importants. Selon beaucoup d’analystes du secteur, le destin de Aicuris est de devenir une cible d’acquisition ou bien, si elle arrive à repousser les tentatives d’acquisition, d’entrer en bourse. L’autre biotech dans laquelle les deux ont investi est Biontech (Mainz-Allemagne) qui embauche plus que 700 employés actifs dans le développement de anti-tumoraux de nouvelle génération. Les deux viennet de participer à une collecte de fonds de €270m, mais ils sont prêts à investir ultérieurement jusqu’au chiffre de 1 milliard et ils visent à une IPO d’ici 2020/2021.
(Source FAZ)