L’évolution du colosse russe Sibur

Il est temps de grands changements pour le géant russe de la chimie Sibur. Il y a quelque jour la JV, que Sibur a avec l’indienne Reliance Industries Limited et qui s’appelle Reliance Sibur Elastomer, a annoncé de vouloir construire un établissement pour la production du caoutchouc butyle halogéné dans le site pétrochimique de Jamnagar en Inde. Le nouvel établissement aura une capacité de production maximale de 120kmT et commencera à produire à partir de 2018. L’investissement est justifié par le moment positif du marché du caoutchouc butyle halogéné, qui grandira avec un CAGR de 8-10% grâce à la forte demande qui vient du secteur des pneumatiques et du packaging pharmaceutique. Le mois dernier Sibur avait communiqué un importante changement de l’actionnariat avec l’entrée du fond chinois Silk Road Fund, qui a acquis 10% de la propriété du groupe. Peu avant le groupe pétrochimique chinois Sinopec, avait annoncé d’avoir acquis 10% des actions de Silbur pour $1.33bn et d’avoir concordé une clause qui garantit l’acquisition de 10% de plus d’ici les prochains trois ans. (Source Sibur & Reuters)