L’incroyable aventure des époux Clozel et de leur Actelion

Jean-Paul et Martine Clozel, ont fondé ensemble le groupe biotech suisse Actelion, un groupe né dans le garage de leur maison et qu’au cours des années est grandi jusqu’à être cédé Johnson & Johnson pour $30bn, et maintenant ils se trouvent à commencer une nouvelle aventure entrepreneuriale. Les deux en fait ont fondé une nouvelle start-up qui profite d’un capital de $1bn payé par J&J et qui sera cotée dans la bourse de Zurich et dont J&J détiendra 16%, avec une option pour redouble la participation. Les époux Clozel, les deux âgés de 61 ans et les deux médecins, lui cardiologue et elle pédiatre se sont rencontrés en 1975 lorsqu’ils faisaient leurs études de médicine en France. Ensuite ils ont été embauchés par Roche en 1985 pour travailler dans le département des médicaments pour les pathologies cardiovasculaires. 12 ans après, en 1997 les deux ont quitté Roche, parce qu’ils étaient pas satisfaites par la structure de l’R&D du groupe, pour fonder Actelion, qui a eu son premier laboratoire dans un garage loué. Peu après les Clozel ont vendu la maison de leur propriété pour pouvoir financier les premières étapes de la start-up et ont commencé à travailler à une thérapie pour le rétablissement de l’endothélium vasculaire. L’année suivante Roche a décidé d’interrompre toutes les activités liées au secteur thérapeutique cardiovasculaire et a licencié certains de médicaments expérimentaux sur lesquels le couple avait travaillé pour leur start-up. Depuis ce moment-là Actelion n’a fait que grandir et se spécialiser de plus en plus dans le secteur des maladies rares, comme par exemple l’hypertension artérielle pulmonaire (PAH), pour laquelle il a lancé Tracleer, qui est devenu un blockbuster et qui a rendu Actelion le premier groupe biotech en Europe. Les Clozel ont connu aussi des moments difficiles, comme en 2011, lorsque après l’échec d’un trial clinique les investisseurs ont mis de la pression pour licencier le couple et le remplacer avec un management externe. Les Clozer ont toutefois résisté et ils sont restés à la direction du groupe jusqu’au 26 janvier de cette année, lorsqu’il a été annoncé l’acquisition de la part de Johnson & Johnson. (Source WSJ)