Merck and Co. continue à grandir et pour la première fois Keytruda vend plus que Opdivo

Merck and Co. va plus loin que Bristol-Myers Squibb, en fait pour la première fois le blockbuster Keytruda ($1.667bn) a généré plus de chiffre d’affaire que Opdivo ($1.627bn) de Bristol-Myers Squibb et cela grâce à une série positive de trials cliniques qui ont permis l’approbation pour de nouvelles classes de cancers. Le groupe américain dirigé par Kenneth Franzier hier a présenté les résultats relatifs au deuxième trimestre et ils ont été meilleurs que les attentes des analystes. Le volume de ventes a été de $10.5bn et le profit net a été de $1.707bn. Le deuxième médicament le plus important après l’immunothérapeutique Keytruda est encore Januvia dont les ventes ont augmenté de 2%. Le troisième produit le plus important est Gardasil qui a grandi de 30%. Pendant la conférence de presse avec les investisseurs Kenneth Franzier a déclaré de ne pas vouloir créer une spin off de la division Animal Health comme au contraire a fait la concurrente Eli Lilly.

(Source Merck and Co.)