Merck & Co. interrompt une étude pour l’Alzheimer pour manque d’efficacité

Hier, lorsque le marché était fermé (Wall Street), Merck & Co. a annoncé d’avoir interrompu le trial clinique EPOCH pour verubecestat, une thérapie pour les premiers stades de l’Alzheimer. En fait il semble que verubecestat -un inhibiteur BACE- ne montre aucun bienfait sur un pool de 2000 patients avec l’Alzheimer. La recherche de la thérapie pour le traitement de l’Alzheimer de la part du Big Pharma continue à être infructueuse, en fait aucune des thérapies disponibles au moment se démontre efficace pour ralentir l’évolution de la maladie, mais en attenue seulement certains symptômes. Il y a quelque mois la directe concurrente Eli Lilly a rapporté de résultats négatifs pour une thérapie, solanezumab, sur laquelle il y avait beaucoup d’espoirs. De toute manière Merck a communiqué qu’il continuera l’autre étude clinique, APECS, avec verubecestat sur les patients ayant l’Alzheimer dans la première phase de l’apparition de la maladie. Le titre Merck & Co a perdu plus que 2% dans l’after trading toute de suite après l’annonce. (Source Merck & Co)