MorphoSys, basée en Allemagne, annonce d’excellents résultats cliniques dans le traitement expérimental du lymphome

Les actions de la biotech MorphoSys, basée à Munich, ont augmenté de 2,8% (Frankfurt), reflétant les résultats cliniques positifs rapportés lors du congrès de la Société américaine de l’hématologie, tenu à San Diego ces derniers jours. Plus précisément, les résultats proviennent de l’essai clinique L-Mind, visant à évaluer le traitement expérimental Mor28 en association avec le Revlimid de Celgene (lénalidomide) chez des patients atteints de DLBCL (lymphome diffus à grandes cellules B) qui n’avaient pas encore subi de chimiothérapie. Les résultats sont extrêmement positifs et démontrent une réponse au traitement chez 58% des patients, avec une SSP de 16,2 mois. Il est important de noter que le concurrent direct de Roche au même congrès a rendu compte des résultats d’un essai clinique portant sur un traitement similaire, le Polatuzumab, qui a toutefois révélé une SSP de 12,4 mois. Les résultats positifs et le fait que DLBCL affecte 130 000 personnes par an – ce qui pourrait rapporter au moins 800 millions € par an – ont incité les investisseurs à se concentrer sur les actions de MorphoSys, qui ont permis à la capitalisation de monter en flèche à un record de 3,2 milliards €.

(Source: Börsezeitung)