NICE, un préliminaire non favorable sur le coût/efficacité pour Ibrance de Pfizer

Le NICE (National Institute for Health and Care Excellence) a décidé de ne pas recommander Ibrance (palbociclib), de Pfizer, parce qu’il est considéré trop cher par rapport aux bienfaits qui peuvent être obtenus par son utilisation. Le produit est utilisé pour le traitement du cancer du sein HR+, HER2- localement avancé ou métastatique et il peut être utilisé avant ou après d’autres types de thérapie, même si le document du NICE prend en considération l’utilisation du produit dans de patients qui non pas reçu d’autres traitements. L’analyse de l’Institut britannique a relevé que Ibrance est en mesure ralentir la progression de la maladie de 10 mois. Selon le NICE, même si ce ralentissement probablement peut se traduire dans certains bienfaits dans l’OS, cet élément ne peut pas être quantifié par les trials cliniques. Pour cela, l’organisme de réglementation demande d’autres preuves sur la survie totale dans cette population de patients. Le NICE a évalué qu’un cycle complet de la thérapie coûte $99 585, avec un bilan coût/efficacité qui ne convainc pas encore. David Montgomery, le directeur médical du secteur oncologique de Pfizer a souligné que cette décision du NICE est en tout cas préliminaire et pas conclusive. (Source FirstWord)