Novartis annonce l’approbation dans l’UE pour un anti-tumoral et en même temps elle communique le retrait du marché d’un produit Alcon

Novartis hier soir a informé que la Commission Européenne a approuvé la thérapie combo Tafinlar+Mekinist, un inhibiteur BRAF/MEK en tant que traitement de troisième ligne pour le traitement du mélanome avec une mutation BRAF V600. L’approbation est arrivée sur la base des bons résultats obtenus au cours du trial clinique COMBI-AD. Il est important de rappeler que en  avril la FDA avait approuvé la thérapie pour la même indication.

Tafinlar+Mekinist a été développée par GlaxoSmithKline et elle est entrée dans le portefeuille de Novartis en 2014 lorsque Novartis a acquis certains produits oncologiques et d’autres médicaments de GSK.

Avec un autre communiqué de presse Novartis a en outre informé le retrait du marché de CyPass Micro-Stent de la filiale Alcon et elle a développé pour la chirurgie du glaucome. Le retrait est dû aux résultats d’une étude faite par le groupe suisse, qui a montré que le produit de Alcon cause une perte de cellules endothéliales déjà après deux ans d’une opération avec CyPass.

Le titre dans l’ensemble a réagi négativement et en fait il a perdu plus que 3%.

(Source Novartis)