Novartis investit dans de thérapies de prochaine génération pour la réduction du risque cardiovasculaire

Novartis a annoncé d’avoir signé un accord de collaboration avec Ionis Pharmaceuticals et sa filiale Akcea Therapeutics. L’accord a été signé afin de donner la licence aux deux nouveaux traitements qui semblent avoir le potentiel de réduire le risque cardiovasculaire dans de patients qui présentent de niveaux élevés de lipoprotéines, dénommées Lp(a) et ApoCIII. Les deux thérapies anti-sens développées par Ionis (AKCEA-APO(a)-LRx et AKCEA-APOCIII-LRx) peuvent diminuer les lipoprotéines, jusqu’à 90% et réduire de manière considérable le risque cardiovasculaire dans cette population de patients. En outre, Novartis a signé un accord pour l’acquisition d’actions avec Ionis. La technologie de Ionis est actuellement la manière la plus efficace pour inhiber la synthèse de deux lipoprotéines au niveau hépatique, selon ce qui a été rapporté dans la revue The Lancet. (Source Novartis communiqué de presse)