Pharming Group vulnérable à une acquisition par d’autres groupes pharmaceutiques

Hier soir, De Telegraaf a rapporté que le groupe néerlandais Pharming est déjà ciblé par de grands groupes en quête d’acquisitions. Les informations proviennent directement de la banque d’investissement Stifel. Les acheteurs potentiels comprennent Amryt, Consort Medical, Indivior et Valneva. Le principal atout du groupe néerlandais est clairement Ruconest (conestat alfa), un traitement contre l’angioœdème héréditaire (HAE) déjà approuvé aux États-Unis, en Israël et dans 28 pays européens. Les actions du groupe Pharming ont diminué de plus de 15% depuis le début de l’année (à Amsterdam), ce qui réduit la capitalisation boursière du groupe à 579 millions d’euros.

 

(Source: De Telegraaf)