Résultats 2016: sept entreprises la semaine prochaine

La revue BioPharmaDive a fait un compte rendu intéressant sur ce qu’on peut s’attendre pour les entreprises pharmaceutiques et biotech qui présenteront leurs résultats la semaine prochaine. Ces observations semblent importantes surtout après les déclarations du nouveau président des Etats-Unis. Pour ce qui concerne Johnson & Johnson, il semble qu’il y a peu de nouvelles sur le deal avec Actelion, même si le colosse américain a confirmé d’être en phase de négociations exclusives avec la biotech suisse. Le 24 janvier seront discutés les résultats du quatrième trimestre, avec un probable focus sur Ramicade qui attend le possible impact de son produit biosimilaire, Inflectra, tandis que les croissances de Xarelto et Imbruvica pourraient continuer à supporter la croissance du groupe. Le jour après, le 25, sont attendus les résultats de deux groupes importants, Novartis et Vertex. Le colosse suisse a enregistré une amélioration dans le Q4, mais les ventes de 2016 semblent mineures par rapport à celles de 2015. L’entreprise compte sur Gilenya, Cosentyx et Entresto, un produit qui, après un lent démarrage, semble avoir pris la bonne voie. Novartis probablement délinéera les stratégies pour soutenir la croissance, malgré les performances non brillantes de la division eye care et la perte du brevet de Gleevec. A l’horizon, en fait l’entreprise a sa propre thérapie oncologique CAR-T, qui pourrait être présentée pour l’approbation dans les premiers mois de cette année. De nouvelles sont attendues aussi concernant le deal achevé avec Conatus Pharmaceuticals. Pour ce qui concerne Vertex, son produit le plus important Orkambi a eu une performance plus intéressante des attentes, mais l’entreprise a fixé un target pas très élevé pour 2017. Pour Kalydeco sont prévus de résultats comparables à cette année et l’entreprise envisage de présenter une demande d’autorisation pour le produit en combinaison avec le médicament expérimental tezacaftor pendant l’année prochaine. Biogen, qui présentera ses résultats le 26 janvier, à travers son CEO Vounatsos, a déjà révélé qu’il envisage donner la priorité au domaine des pathologies neurologiques, en particulier la sclérose multiple, la SMA et d’autres problématiques dégénératives. Sont attendus des update sur Spinraza et les perspectives pour le médicament expérimental pour l’Alzheimer aducanumab. Il y aura un intérêt pour de possibles transactions, après que l’entreprise avait attiré l’attention de MSD et Allergan, qui ont démenti ces opérations. Pour ce qui concerne BMS, on sait qu’une grande attention concerne le secteur immun-oncologique. En particulier, après l’approbation de Keytruda de MSD en tant que médicament de première ligne dans le carcinome pulmonaire, Opdivo pourrait avoir quelque inquiétude dans ce secteur, malgré il a reçu l’autorisation pour l’utilisation dans une plus grande population de patients et un nombre majeur d’indications par rapport au competitor. Le même jour, sont attendus les résultats de Celgene, qui a achevés plusieurs deal dans le Q4, pour lesquels on attend d’autres détails et de perspectives intéressantes. Actuellement, l’entreprise possède un médicament déterminant pour son business, Revlimid, tandis que Abraxane se trouve en face de la forte compétition du secteur immun-oncologique. A la fin, le 27 janvier, sera le tour d’AbbVie, pour laquelle les analystes s’attendent de résultats intéressants pour 2016. Les investisseurs semblent toutefois un peu sceptiques quant au fait que pour les résultats de l’entreprise reste déterminante Humira, dont les produits biosimilaires sont en train de approcher le marché américain. La perspective voit toutefois de développements intéressants dans de nouveaux produits, parmi lesquels il y a Rova-T, qui, on croit, lorsqu’elle entrera dans le marché en 2018, pourra donner de résultats multimilliardaires. (Source BioPharmaDIVE)