Sanofi déçoit le marché avec un trimestre faible

Le groupe pharmaceutique Sanofi déçoit les actionnaires et les investisseurs avec un trimestre au-dessous des attentes et le titre (Paris) perd 1.7%. Le groupe français a généré de ventes dans les premiers trois mois de l’année pour  €7.9bn avec un profit net d’un milliard, une donnée qui est inférieure au Q1 2017 lorsque avaient été enregistrées des ventes pour €8.0bn et des profits pour €1.4bn. Comme beaucoup d’autres groupes européens Sanofi aussi a souffert pour l’affaiblissement du dollar mais cela était attendu par tous les analystes. Ce qui au contraire a surpris négativement le marché est la chute des ventes de la division du diabète et cardiovasculaire qui a perdu 15.7% (taux constant) et cela  surtout par effet des génériques qui ont fait perdre du market share au blockbuster Lantus (diabète). Positive est la donnée de Genzyme, l’unité fortement voulue par le précédent CEO Christopher Viehrbacher, qui continue dans sa croissance inarrêtable et dont les ventes dans le premier trimestre ont grandi de 16%. Les effets des  importantes acquisitions achevées par Sanofi dans les derniers mois, c’est-à-dire Bioverativ payée $11.6bn et Ablynx (€3.9bn), ne se sont pas encore fait sentir.  Il est important de rappeler qu’il y a quelque jour Sanofi a annoncé d’être entrée en phase de négociation exclusive avec Advent International pour la cession de Zentiva dont la valeur est estimée à  €1.9bn.

(Source Les Echos)