Six tasses de café protègent contre la sclérose en plaques?

D‘après deux études, menées en Suède et en Californie et publiées au „Journal of Neurology Neurosurgery & Psychiatry“, il semble que la consommation élevée de café (environ 6 tasses par jour) est liée à un risque moins significatif de développement de sclérose en plaques (SEP). L‘étude suédoise a été menée avec 1.620 adultes avec SEP et, un groupe de contrôle de 2.788 personnes. L‘étude en Californie a examinée 1.159 patients avec SEP en comparaison avec 1.172 participants en bonne santé.
Les résultats ont démontrés que le risque de progression de la SEP était plus élevé chez les patients qui avaient consommé peu de café. On a pris en considération toutes les adaptations qui auraient pu influencer les résultats – comme par exemple le tabac ou le poids du patient pendant l‘adolescence.
L‘étude suédoise a revélé un risque réduit de 30 %, l‘étude californienne de 31 %. Les chercheurs spéculent que c‘est le caféine qui a un effet sur les récepteurs adénosine-1A. Mais les auteurs recommandent cependant une interprétation prudente de ces résultats, ne s‘agissant que d‘études d‘observation.
(Source: Medscape)