Un accord AstraZeneca/Takeda pour un nouveau médicament contre la maladie de Parkinson

AstraZeneca et Takeda Pharmaceutical ont annoncé un accordo pour le développement et la commercialisation en partenariat avec MEDI1341. Il s’agit d’un anticorps pour l’alpha-synucléine actuellement étudié en tant que thérapie pour la maladie de Parkinson. L’ alpha-synucléine est une protéine qui contribue au développement de la pathologie. Elle est l’un des composantes des corps de Lewy, des agrégats de protéines qui se cumulent dans les neurones et qui sont présents dans la progression de la maladie. La recherche qui concerne MEDI1341 suit ce courant, qui étudie les effets de l’élimination de ces agrégats de protéines ou la prévention de la leur formation afin de reporter l’apparition ou la progression de la maladie de Parkinson. MEDI1341 est caractérisé par une affinité et une sélectivité élevées, et une baisse influence sur le système immunitaire. Le produit commencera la Phase I de développement cette année. Les termes de l’accord prévoient que AstraZeneca dirige la Phase I de développement clinique, tandis que Takeda s’occupera du développement futur. Les coûts de recherche et de commercialisation seront en tout cas partagés de manière égale entre les deux entreprises, ainsi que les éventuels revenus. Takeda versera à AstraZeneca jusqu’à $400 millions. D’ultérieurs détails financiers n’ont pas été communiqués. (Source AstraZeneca)