Un deuxième trimestre excellent pour Pfizer

Un trimestre positif pour le géant américain Pfizer qui a rapporté une augmentation des ventes dans le Q2 2018 de 4% ($13.466bn) et de 26% du profit net. Le titre (Wall Street) a réagi positivement en gagnant presque 2%, en apportant la capitalisation du groupe à 230 milliards de dollars. Avec cette occasion le CEO, Ian Read a déclaré que son groupe prévoit de dépenser en  2018 $8.1bn en activités R&D , ce qui représente une augmentation importante par rapport aux  $7.7bn dépensés en 2017. Ian Read s’est en outre révélé très optimiste sur l’avenir du groupe et il prévoit que d’ici 2020 il y aura entre 25 et 30 nouveaux médicaments approuvés. Les blockbusters clé sur lesquels vise le groupe de New York sont Eliquis, Ibrance et Xeljanz qui ont tous enregistré une augmentation des ventes au cours du trimestre avec Eliquis qui est grandie même de 42%. Un aspect négatif pourrait dériver d’un effet devise négatif dû à l’affaiblissement du dollar et cela a obligé le groupe à prendre à nouveau en considération les estimations pour l’année en cours. Un aspect qui est totalement attendu en outre est la chute des ventes du Viagra, -47%, qui désormais a perdu la protection de brevet.

(Source WSJ)