Une analyse du deal Johnson & Johnson-Actelion

Le quotidien économique-financier allemand Handelsblatt a publié une longue analyse de l’accord qui a défini l’acquisition de $30bn de Actelion de la part du groupe américain Johnson & Johnson. Selon le journal de Francfort l’accord pourrait être pris comme un nouveau standard pour des acquisitions futures dans le secteur pharmaceutique, et cela parce qu’il introduit de nouveaux concepts qui en effet élargissent le domaine des possibilités au cas où il y a de contrastes parmi les parties en phase de négociation. L’accord prévoit en fait la création d’une spin-off qui comme assets a le R&D d’Actelion, et qui sera financée avec $1bn en cash et dont JnJ aura seulement 16% du total des actions. L’acquisition est l’une des plus chères acquisitions dans le récent panorama M&A et qui a conduit à une évaluation de la biotech suisse qui correspond à 12x du chiffre d’affaires et à 44x du profit net. Il faut de toute manière dire que avec l’acquisition JnJ s’est assurée un portefeuille de produits, qui selon les analystes a un potentiel énorme de ventes. (Source Handelsblatt)