Une étude de génétique sur l’origine de la couleur des cheveux et sur sa signification

La revue scientifique Nature Genetics a publié un article qui rapporte les résultats d’une analyse conduite par les chercheurs Pirro G. Hysi et Ana M. Valdes du Kings College de Londres sur le ADN de 300000 personnes et qui a eu le but de comprendre les causes génétiques de la couleur des cheveux. Les résultats montrent qu’il y a 123 gènes qui règlent la couleur des cheveux et cela est une donnée de loin supérieure à cella estimée par la théorie jusqu’à maintenant acceptée et qui attribuait seulement à 13 gènes la capacité de influencer la couleur des cheveux. En tout cas il semble confirmé le fait que les gènes influencent la couleur des cheveux en modifiant  le rapport de concentration des deux colorants eumélanine et  phéomelénine produits par les melonocytes. La recherche toutefois a en outre mis en évidence que les gènes relatifs aux cheveux clairs ou rouges sont plus communs dans les femmes, tandis que les gènes liés aux cheveux foncés se trouvent plus souvent dans les hommes. La donnée la plus extraordinaire est que les gènes responsables de la couleur des cheveux sont aussi ceux qui sont liés à l’apparition de certains cancers et de certaines maladies auto-immunes. Cette observation devrait faire réfléchir au cas où on commence à prendre en considération l’idée appliquer l’ingénierie génétique pour modifier la couleur des cheveux.

(Source Nature Genetics)