Une étude monumentale sur la Dépression & et le VIH a été publiée

Un nombre de plus en plus grand d’études montrer de relations intéressants entre le VIH et la dépression et en ce sens il est intéressant de rapporter l’analyse durée 10 ans (2005-2015) conduite sur 6000 patients ayant le VIH d’un âge moyenne de 44 ans et qui a montré que le pool avec des individus qui souffraient de dépression avaient le double de mortalité. L’étude a été limité aux Etats-Unis, où on compte 1.1m de malades de VIH, dont -on estime- 20-40% souffre de dépression. L’une des conséquences les plus graves de la dépression dans les patients c’est qu’ils ne peuvent pas prendre les médicaments ou suivre les protocoles imposés et cela naturellement apporte à une accélération de l’évolution du VIH.

(Source Jama Psychiatry)