Une nouvelle étude scientifique montre les risques associés à la technologie CRISPR

Aujourd’hui la prestigieuse revue Nature Biotechnology a publié un long article dédié à la technologie CRISPR, une méthode pour altérer le génome afin de corriger des erreurs responsables de maladies génétiques importantes. L’article décrit toutefois que le CRISPR peut aller modifier involontairement aussi d’autres parties du ADN en causant ainsi potentiellement l’apparition de cancers et cela avait été déjà rapporté en mai 2017 dans la revue Nature. Il est intéressant d’observer que l’article avait été soumis par Adam Bradley du Wellcome Sanger Institute de Hinxton (UK) le 6 juillet 2017, mais il a été publié seulement aujourd’hui. Les titres des entreprises actives dans le secteur ont subi un effondrement immédiat, par exemple la suisse CRISPR AG aujourd’hui a perdu 8.6%, Editas Medicine a perdu 7.5% et Intellia Therapeutics 9.6%.

(Source Nature Biotechnology)