Une nouvelle indication d’utilisation pour Keytruda de Merck & Co.

La FDA a approuvé l’utilisation de Keytruda, un inhibiteur PD-1, pour le lymphome de Hadgkin, faisant ainsi devenir l’anti-tumoral développé par Merck & Co. le premier inhibiteur PD-1 approuvé pour le traitement de cancers liquides. La décision a été prise sur la base des résultats du trial clinique Keynote-087, conduit sur 210 patients et qui a donné une réponse positive de 69% (22% guérison complète et 47% guérison partielle). Le lymphome de Hodgkin est un cancer relativement rare avec 7500-8000 cas par an, qui a son origine dans le système lymphatique. (Source Merck & Co.)