Une nouvelle méthode pour évaluer la toxicité de produits chimiques promet de mettre fin aux test sur les animaux

Une équipe de scientifiques dirigés par Thomas Hartung de la Johns Hopkins University de Baltimore, a développé une méthode pour évaluer la toxicité de produits chimiques sans recourir à de test sur les animaux. La nouvelle méthode a été présentée cette semaine à l’EuroScience Open Forum qui est en train de se conclure maintenant à Toulouse et elle est basée sur un programme AI qui utilise un archive de 800000 tests avec 10000 molécules chimiques différentes. Le programme, qui a été dénommé Rasar system (un acronyme pour Read-Across-based Structure Activity Relationship), utilise une procédure de continous learning pour évaluer la toxicité sur les yeux et le ADN  et il a atteint une fiabilité de 87%. Radar a été développé en collaboration avec Underwriters Laboratories, une organisation gouvernementale qui s’est engagée à le rendre disponible et gratuit pour tout le monde.