Une rafale de bonnes nouvelles pour Biomarin et le titre dépasse la barrière des $100

La biotech Biomarin est en train de vivre un moment très positif et le titre (Nasdaq) l’enregistre en dépassant 100 dollars, en apportant ainsi la capitalisation à $18.2bn. Récemment l’entreprise a pu encaisser $20m de Pfizer après que la FDA autant que l’EMA ont accepté la demande d’approbation pour l’inhibiteur PARP Talazoparib. Taalazoparib est une thérapie développée par la même Biomarin qui a été cédée à Medivation en 2015 pour $410m avec un paiement additionnel de $160m à la réalisation de précises milestone. Medivation a été ensuite acquise par Pfizer qui maintenant est chargée de payer de royalties et de milestones. En outre il y a de grandes attentes pour la thérapie expérimentale BMN270 (valoctocogene roxaparvovec) pour le traitement de l’hémophilie A et qui actuellement est en phase d’expérimentation clinique Phase-III et dont les résultats sont attendus dans les semaines prochaines. BMN270 est une thérapie génique qui se  pose en concurrence directe avec celle développée par Spark Therapeutics et qui pourrait devenir un blockbuster, même s’il vise à traiter seulement un groupe de 90000 patients. Ces données excellentes font penser à beaucoup d’experts que Biomarin désormais soit une cible d’acquisition sérieuse et cela malgré qu’il y a beaucoup d’entreprises avec la disponibilité financière de payer $18bn pour l’acquérir. Le nom qui désormais circule depuis longtemps avec plus d’insistance est celui de Amgen, qui a plus que $30bn de cash et qui a plusieures fois déclaré de vouloir bientôt achever une acquisition importante.