Une réduction drastique du personnel pour l’établissement ex Novartis de Francfort

Aujourd’hui le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung a rapporté la nouvelle selon laquelle le site de production ex Novartis de Francfort, acquis l’année dernière par l’investisseur ICIG devra subir une réduction du personnel de 87%. Selon une déclaration des représentants des travailleurs 250 travailleurs des 300 actuellement embauchés seront licenciés. Le site avait été construit par Sandoz en 1998 pour la production de 7-ACA, un intermédiaire chimique pour la production d’antibiotiques. Au cours des années le prix du 7-ACA a baissé au point de rendre le site non plus compétitif au niveau international. La propriété (Novartis) avait donc annoncé en 2015 l’intention de fermer le site, mais les représentants des travailleurs, avec le management de l’organisme qui contrôle le parc industriel de Höchst où se trouve le siège de l’établissement, ont obligé Novartis à chercher un acquéreur. L’acquéreur a été trouvé en février 2015 lorsque ICIG a acquis tous les assets. Il semble que désormais dans le site il n’y plus aucune activité productive en cours dès que la production du 7-ACA a été transférée dans l’autre filiale de ICIG qui est Corden Biochem. (Source FAZ)