Voilà combien dépense pour les avocats une big du pharma comme Johnson & Johnson

Johnson & Johnson a rapporté de dépenses légales pour $817m dans les derniers 12 mois, qui correspondent à une augmentation de 480% par rapport aux douze mois précédents. L’incroyable augmentation des dépenses est due à plus des 100000 cas de patients qui ont cité en justice le colosse pharmaceutique américain par des effets secondaires associés à certains médicaments. C’est le cas par exemple des 18500 patients hommes qui ont rapporté la croissance du sein (gynécomastie) après avoir pris l’antipsychotique Risperdal. Il semble que seulement une partie de cas associés à Risperdal soient conclus et que la plupart soit encore en phase de débat entre les parties et ces cas pourraient apporter à des super dommages-intérêts. L’exemple le plus frappant est celui d’un juge de Philadelfia qui a ordonné une indemnisation de $70m pour la famille d’un enfant de 5 ans, qui a développé une gynécomastie après avoir pris le médicament. Au contrarie l’année précédente un juge de l’Alabama a accordé “seulement” $2.5m à un patient adulte qui avait développé un sein énorme après le traitement avec Risperdal. Il y a ensuite 17000 cas de patients qui ont cité J&J pour des saignements incontrôlés causés par Xarelto, auxquels s’ajoutent 54000 femmes qui ont cité J&J pour les dommages causés par la rondeur de l’os pelvien. D’autres 3000 au contraire ont cité le groupe américain parce que l’utilisation du talc Baby Powder dans l’hygiène intime aurait conduit au développement du cancer ovarien. Dans une communication aux autorités de la bourse, J&J a déclaré que les actions en justices n’auront pas un effet sur la solidité financière du groupe, mais elles pourraient avoir un effet au niveau de résultats trimestriels. (Source FT)