Voilà les entreprises qui ont accueilli l’appel de Trump à suspendre l’augmentation des prix des médicaments

Un nombre de plus en plus grand d’entreprises pharmaceutiques réagissent à l’appel de Donald Trump de ne pas implémenter aucune augmentation de prix en 2018. La première entreprise qui a   réagi a été Pfizer qui a pris à nouveau en considération le plan déjà annoncé d’augmenter de 9% le prix pour 40 des ses médicaments. Cette semaine a été le tour de Merck KGaA suivie par Bayer qui s’est engagée à ne pas augmenter les prix avant la fin de l’année. Pendant la rencontre avec les investisseurs qui a eu lieu mercredi dernier, Pascal Soriot aussi, le CEO de AstraZeneca, a annoncé que même pas son groupe n’augmentera les prix des ses médicaments aux USA. Même les suisses Roche et Novartis vient d’accueillir l’invitation de Trump. Très intéressant c’est le cas de Roche, qui peut-être est l’entreprise qui a limité le plus dans les dernières années l’augmentation des prix, qui a été de l’ordre de 3% pa. Roche a rapporté l’exemple de Ocrevus, un blockbuster pour le traitement de la MS qui a un prix de 25% en moins de Rebif di Merck KGaA. Le secteur des médicaments pour la sclérose multiple est très illustratif étant donné qu’il a enregistré une augmentation de 400% dans les derniers 12 ans.

(Source Handelsblatt, Roche)